Manger végane en République Tchèque | RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Début mars, Jules – mon amoureux – et moi, nous sommes rendu-e-s en République Tchèque pour une semaine de vacances. Ce serait te mentir que de te dire que je n’en avais pas besoin.

Depuis que j’ai commencé à voyager comme une grande, sans mes parents, l’année dernière, le voyage m’appelle quotidiennement. J’ai envie de découvrir, de me sentir libre, de rencontrer, de vivre. C’est donc quasiment 1 an (déjà !) après mon séjour d’un mois à Montréal au Canada que j’ai repris la route. Entre temps, pour assouvir mes aspirations à la découverte, j’ai quand même pas mal bougé en France. J’ai notamment découvert Les Landes durant 2 jours seulement, ainsi que la ville de Marseille en octobre 2017. Sans compter mes nombreux passages à Paris. Et un séjour à Bordeaux ne saurait tarder.. J’ai déjà hâte !

République Tchèque_vegan_brno_le_petit_blog_de_leslie

« Travel is the only thing you buy that makes you richer ­»

Bref : j’avais seulement envie de bouger, mais je pense que chez moi, ça en devient presque un besoin. Rien que d’en parler, là, je veux juste prendre mon sac à dos et m’envoler à la découverte du monde.

En attendant de pouvoir partir à nouveau, je te présente aujourd’hui les différents restaurants où nous avons pu manger avec Jules. Il faut savoir que nous (enfin surtout moi, je crois) adorons tester des lieux où manger végane. Ces lieux sont encore minoritaires dans le monde, cependant, ils sont de plus en plus nombreux. Plus d’excuses pour ne pas devenir végane ! Même si certaines villes n’ont pas de restaurants véganes ni même végétariens, il est en général possible d’en discuter avec le chef qui sera ravi de vous concocter quelque chose (c’est quand même son métier, et en général, c’est un métier de passion). Sinon, comme dans toute ville, il est possible d’acheter quelques petits trucs et de faire sa popote soi-même, ce qui donne un certain sentiment de satisfaction, tout de même !

Jules et moi voulions partir uniquement à Prague au départ, puis après plusieurs discussions avec des personnes qui s’y étaient déjà rendues, nous avons opté pour un road-trip : un moyen pour nous de ne pas se cantonner à la capitale, mais de découvrir également d’autres villes, villages, lacs et forêts. Tu peux retrouver la série de vlog dédiée à notre aventure en cliquant juste ICI. Ainsi, cet article ne sera pas consacré uniquement à Prague, mais aussi aux autres villes où nous avons pu nous régaler, même si c’est bien à Prague que nous avons le plus mangé, ahah !

~ Prague ~

Prague_vegan_le_petit_blog_de_leslie

  • Veganland

Veganland, je l’avais repéré bien avant d’arriver sur place ! Rien que le nom attire : on dirait un parc d’attraction. Jules ne s’est pas retenu de le faire remarquer dans le vlog de cette journée.

Veganland, c’est un peu le paradis pour les véganes (et non véganes aussi d’ailleurs) : on peut y trouver un buffet au poids. Le principe ? On choisit ce que l’ont veut parmi une vingtaine de plats et on paie pour le poids de ce que l’on a pris dans son assiette. Attention donc à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, même si les prix sont bien moins élevés qu’en France ! Nous avons mangé de bonnes assiettes pour l’équivalent de 14€ – oui car on paie toujours en couronne tchèque dans le pays, l’euro ne devrait pas tarder à devenir la monnaie officielle – à tous les deux.

 

La plupart des plats étaient d’inspiration asiatique, mais on trouve un peu de tout. Et tout étaient vraiment délicieux ! Nous nous sommes régalé-e-s et étions vraiment bien calé-e-s à la fin du repas. Forcément, les assiettes ne sont pas très belles, mais au moins elles sont bonnes – c’est le principal non ? -. Coup de cœur pour les nems et les similis carnés qui étaient vraiment réussis !

Ce que l’on a moins apprécié, c’est l’accueil de la caissière. Pas très agréable, et on avait l’impression de l’embêter (pour rester polie) plus qu’autre chose. Ça peut gâcher une bonne expérience, mais nous savons faire la part des choses. 😉

A savoir : il y a aussi possibilité de choisir des plats à la carte. Il existe plusieurs Veganland dans la ville.
  • Sweet Secret of Raw

Tu dois commencer à le savoir : j’adore la crusine ! Alors c’était presque écrit que j’allais forcément entrer dans ce genre de petites pâtisseries. Nous avons beaucoup apprécié Sweet Secret of Raw, et ce pour plusieurs raisons.

Le cadre est adorable et le lieu à taille humaine. Ça fait aussi partie des choses que j’aime : pouvoir prendre mon temps, échanger et discuter. La serveuse ne parlait pas très bien anglais, mais nous avons tout à fait réussi à nous comprendre – sachant que nous ne parlons pas très bien anglais non plus (enfin surtout moi) -, et elle était adorable et souriante.

Sweet Secret of Raw est une pâtisserie, avec une étagère « épicerie », où l’on retrouve des petites douceurs faites maisons et à dévorer autour d’un chocolat chaud végane. Tout dans la vitrine me faisait de l’œil et j’ai mis au moins 5 bonnes minutes à me décider ! Nous avons finalement opté pour un gâteau ultra fondant à la banane et à la noix de coco, ainsi qu’une barre crue d’inspiration Twix. Gros coup de cœur pour cette dernière qui était faite à base de cacahuètes, farine de coco, chocolat et pistaches. Une vraie merveille, tant visuellement que gustativement ! Le gâteau coco-banane était également très bon, mais moins explosif en bouche.

 

Les prix, quant à eux, étaient un peu plus élevés que la moyenne de la ville, ce qui reste compréhensible étant donné les composants des pâtisseries crues qui sont souvent faites à base de dattes et d’oléagineux. Pour en savoir plus sur la crusine, tu peux aller lire mon article à ce sujet. Cependant, les prix restaient toujours inférieurs à ceux de France concernant ce type bien particulier de cuisine.

A savoir : on retrouve des Secret of Raw dans d’autres villes de République Tchèque comme Brno, Ostrava et Jihlava.
  • Sandokan Vegan Bistro

Autre lieu que nous avons adoré : Sandokan Vegan Bistro. Repéré sur HappyCow, les commentaires m’ont tout de suite attirés en disant que c’était un buffet ou l’on payait l’assiette et qu’on la remplissait ensuite autant qu’on voulait !

Et ce fut bien le cas ! Nous avons payé notre assiette l’équivalent de 4€50 et nous y mettions ce que nous voulions. Autant dire que l’on s’est fait plaisir surtout que tout était vraiment merveilleusement bon ! Le choix était plus restreint qu’à Veganland, mais il compte malgré tout une petite dizaine de plats. Ça évite de se poser la question pendant 3 heures de ce que l’on va manger, puisque l’on peut goûter à tout.

Les plats sont faits à base de produits basiques, mais cuisinés avec un assaisonnement si juste que ça en fait quelque chose de fabuleux. Du curry indien, aux nouilles de riz épicés, en passant par le chili sin carne : chacun y trouvera son bonheur.

 

De plus, à ne surtout pas oublier de mentionner : le serveur est vraiment, mais vraiment, adorable ! Quand nous sommes arrivé-e-s, il nous a tout expliqué, le principe, les plats.. Il nous a même invité à goûter les plats avant de se servir pour que l’on soit sûr-e-s d’aimer et qu’on ne gaspille pas. Il était passionné et plein de joie de vivre. Ça se sentait, et ça fait partie des choses qui font que l’on se sent bien quelque part.

Le lieu est également tout mignon et plein de verdure, on s’y sent vraiment bien.

Le seul et unique petit petit bémol c’est qu’il n’y a pas beaucoup de place. Si tu arrives et que les places assises sont déjà prises, tu seras obligé de manger debout face à un bar.

  • Blue Vegan Pig Shop

Bon alors clairement, le logo et le nom sont si mignons qu’on était presque obligé-e-s d’y aller. Blue Vegan Pig Shop, c’est l’histoire d’une petite boutique de donuts 100% végétaux qui est née grâce à la volonté de deux femmes entrepreneuses. Vive l’entrepreneuriat féminin !

Nous y sommes allé-e-s deux fois, parce que c’était vraiment délicieux. Et qu’on est gourmand-e-s, j’avoue. Les donuts ne sont pas secs et le glaçage est généreux. C’est ce qu’on recherche dans un donut, non ? Alors Blue Vegan Pig Shop a tout bon. Les deux fondatrices sont très gentilles et elles ont accepté le deuxième jour de nous servir dans notre boîte pour éviter les déchets (le premier jour on en a pris 4, donc on n’avait pas la place..).

J’ai adoré le donut Lotus au spéculoos, qui était vraiment moelleux à souhait et bien généreux. Jules a quant à lui adoré celui à la noix de coco et aux cacahuètes, que j’ai pour ma part trouvé un petit peu plus sec que le mien.

 

Encore une fois, l’endroit est petit, mais beaucoup de personnes prennent à emporter – ce qui a aussi été notre cas -. Personnellement, je préfère ce genre d’endroits à taille humaine plutôt qu’un fast-food où on t’expédie pour que ça aille plus vite et où l’on cherche juste le rendement.

A savoir : Attention à ne pas t’y rendre trop tard, au risque qu’il n’y ait plus beaucoup de choix. 😉
  • Loving Hut

Quoi ? T’es végane et tu connais pas encore Loving Hut ? Non mais âllo, quoi ! Bon, plus sérieusement : si tu ne connais pas Loving Hut, il s’agit d’une chaîne internationale (oui, oui) de restaurants 100% véganes. Nous en trouvons pour le moment un seul en France à Paris. Eh bien sache qu’à Prague, rien que dans Prague, il y en a HUIT ! C’est un truc de dingue. Et en plus, c’est également merveilleusement bon.

Si on oublie le fait que nous avons du manger vite car nous nous sommes pointé-e-s là-bas 25 minutes avant la fermeture (c’est pas de notre faute, c’étaient pas les bons horaires sur HappyCow), ce fut plutôt une bonne expérience !

Nous nous sommes rendu-e-s à celui de Budějovická qui était juste à côté de notre AirBnB – le pied -. C’était, encore une fois, un principe de buffet d’inspiration asiatique. Tout ce que nous avons mangé était délicieux et le choix était très varié malgré l’heure tardive.

C’est vrai que l’expérience a été un peu troublée par les serveur-euse-s qui commençaient à tout ranger pour fermer, alors que nous étions à table. Ça nous a fait manger en et payer en 15 minutes chrono, ce qui n’est pas forcément bon pour le corps.

 

En revanche, comme il était tard, le buffet était à -30% pour éviter le gaspillage, ce qui fait que nous avons payé encore moins cher que le prix déjà peu élevé de base.

En partant, j’ai pris un gâteau à emporter (toujours dans ma petite boî-boîte) que j’ai pu déguster au calme une fois rentrée. Mais alors le truc : une bombe intergalactique ! J’ai d’ailleurs prévu d’essayer de le reproduire tellement c’était bon. Il s’agissait d’un gâteau déjà visuellement magnifique et qui s’avérait être à tomber par terre : une couche de pâte au chocolat, puis une couche de crème mousseuse au beurre de cacahuètes, et pour finir un coulant au chocolat parsemé de cacahuètes sur le dessus. Une dinguerie !

Prague_vegan_loving_hut_le_petit_blog_de_leslie

Autrement dis : Loving Hut est validé, mais la prochaine fois on ne regardera pas les horaires sur HappyCow !

A savoir : 1 heure avant la fermeture, le buffet est à -30%.
  • Plevel

Le dernier jour, nous avions prévu d’aller manger une belle gaufre bien garnie à Wafflin’ (voir ci-dessous). Mais quand même, il fallait bien que l’on aille manger un peu de salé avant – quoi qu’au final, la gaufre aurait largement suffit, ahah -. Nous avons donc opté pour Plevel, tout proche de Blue Vegan Pig Shop, un restaurant de petite taille très chaleureux et à la décoration adorable #tableenboisetpetitstableaux.

Nous avons été les deux seuls clients pendant une grande partie du repas, ce qui était assez étrange, étant donné qu’il y avait 3 serveur•euse•s.. Cependant, iels étaient tou•te•s vraiment gentil•le•s et souriant•e•s.

 

Bon, je ne vais pas le cacher : c’est l’un des restaurants que l’on a trouvé le plus cher. Je ne me rappelle plus exactement, mais je pense que c’était équivalent à une restaurant parisien. Malgré tout, c’était délicieux, particulièrement la soupe qui était une petite merveille. Il faut savoir que Jules adore les soupes et que c’est un des rares moyens de lui faire manger des légumes. Celle-ci était particulièrement bonne, avec des saveurs très justes et parfaitement équilibrées.

Jules a ensuite opté pour un hamburger au tempeh et moi pour une assiette crue de spaghettis de courgette et betterave avec une sauce à l’avocat. C’était très bon, mais je doute que ça méritait de mettre aussi cher.

  • Wafflin’

Des gaufres ! Toujours plus de gaufres ! C’est, comme prévu, que nous nous sommes rendu-e-s à Wafflin’, un restaurant qui n’est pas 100% végane mais avec de nombreuses options et un concept original. On peut opter pour des formules brunch toutes faites, mais nous étions venu-e-s pour l’autre idée sympa : on coche sa gaufre et les toppings de son choix sur une petite feuille, puis on nous sert une gaufre énoooorme !

Nous avons donc choisi la gaufre végane et sans gluten (nous n’avions pas le choix, c’était soit avec gluten et pas végane, soit végane et sans gluten, donc bon) avec des toppings illimités (ça c’est trop cool !). Comment dire que c’était la folie dans mon esprit quand j’ai vu tous ces choix qui s’offraient à moi, ahah. Au final, je crois que j’ai pris un peu trop d’aliments trop sucrés, donc ma gaufre était vraiment, vraiment sucrée.. Oups !

 

Celle de Jules, en revanche, était parfaitement équilibrée au niveau des saveurs : il est resté sur des choses qu’il connaissait et dont il était sûr que les aliments allait s’accorder – team banane, beurre de cacahuète et chocolat -. Ma gaufre était un vrai fourre-tout à côté !

Bon, il n’empêche : c’était délicieux. Par contre, nous avons du attendre au moins 30 minutes avant d’avoir nos gaufres, ce qui est quand même assez long quand on voit des client-e-s être servi-e-s avant nous alors qu’iels étaient arrivé-e-s après. On nous a expliqué que c’était dû au fait que nous avions pris des gaufres véganes et que c’était le cas de peu de personnes. La jeune femme en était désolée, donc bon.. Aller, on l’excuse parce que c’était très bon !

~ Brno ~

Brno_vegan_le_petit_blog_de_leslie

  • Forky’s

Ahhhhh, Forky’s, Forky’s, Forky’s ! C’est le deuxième restaurant que nous avons testé en République Tchèque. Il se situe dans la ville de Brno, la deuxième plus grande ville en terme d’habitants après Prague. On y trouve également un choix assez large de lieux où manger végane.

Nous avons, nous, opté pour ce restaurant que nous avons validé à 100%. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, iels ont une belle éthique et de belles valeurs à partager. Les noms de personnes connues végétariennes, végétaliennes et véganes sont affichés sur l’un des murs, iels possèdent un coin épicerie où acheter plein de petits trucs véganes à manger, et des pétitions de défense animale sont disposées dans un coin.

Le lieu est plutôt grand, assez classe et très joli. Nous y sommes bien accueilli-e-s bien qu’il y ait pas mal de monde et qu’il faille aller assez vite. Nous avons donc été commander au comptoir : un No Fish’n’Chips pour moi et un Wrap style kebab pour Jules.

 

Et alors, c’était tellement bon ! Le wrap de Jules était vraiment goûtu et très bien garni – vraiment très bien -, et j’ai adoré mon No Fish’n’chips, même si je ne m’attendais pas du tout à ça au départ ! Je m’attendais à quelque chose ressemblant au réputé Fish’n’Chips anglais, avec de la friture autour, eh bien non. C’est du tofu mariné servit avec des algues que l’on m’a apporté. Un peu surprise au début, j’ai pourtant eu un gros coup de cœur ! Si tu aimes les algues : fonce ! Et leurs frites, on en parle ? Elle était d’une cuisson parfaite et bien croustillantes. En plus, c’était un mélange de pommes de terre et de patates douces. Rien à dire !

Les prix, quant à eux, étaient dans la moyenne du pays. Donc plutôt faibles comparés aux prix français.

A savoir : tu peux aussi opter pour une formule où tu composes toi-même ton assiette.
  • Vegan Sweet Bar

Vegan Sweet Bar c’est clairement de la bombe. Si tu es de passage à Brno, tu ne peux pas le rater ! Il s’agit d’une pâtisserie 100% végétale et aux mille saveurs. Tu es sûr-e de trouver ton bonheur parmi tout ce choix. Ce sont principalement des donuts, des boules (voir les photos, car je ne sais vraiment pas comment appeler ça autrement), des layer-cakes et des cheesecakes.

Les prix sont clairement ridicules comparés à une pâtisserie végane en France (si tenté qu’on en trouve) ! On tourne aux alentours de 2€ la pâtisserie. Vraiment, vraiment pas cher !

Et ces faibles prix ne sont pas au détriment de bonnes choses ! C’était vraiment délicieux, et on aurait pu encre en manger d’autres, mais ce n’était franchement pas raisonnable, ahah !

 

Nous avons opté pour un cheesecake aux fruits rouges, une boule coco fourrée à la fraise et un donut géant au caramel. C’est le cheesecake que j’ai le moins apprécié, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de goût. En revanche, les autres m’ont ravi-e-s ! Énorme coup de cœur pour le donut caramel qui était une petite dinguerie et qui a refait ma journée (oui, oui, à ce point-là).

Bref, tu l’as compris : on a adoré ce lieu spacieux au personnel adorable et à la nourriture parfaite ! Les photos parlent d’elles-mêmes.

A savoir : la pâtisserie ne proposent pas le WiFi gratuit car elle souhaite encourager le dialogue.

~ Český Krumlov ~

Cesky_krumlov_vegan_le_petit_blog_de_leslie

  • Laibon

La première ville où nous nous sommes rendu-e-s fut Český Krumlov, et ce fut aussi notre ville préférée, un peu médiévale et avec beaucoup d’eau. Nous avons bravé le froid (-5°C) du jour pour la visiter et y manger notre premier repas en restaurant à Laibon.

Il s’agit du SEUL restaurant végétarien de la ville. Dur à croire, et pourtant, c’est bien vrai. Heureusement pour nous, il était très « vegan friendly » et tous les plats véganes étaient indiqués sur la carte à l’aide d’un petit « v » vert.

Je ne vais pas passer par quatre chemins : nous avons adoré. Le cadre est top, très chaleureux, et les tables en bois massif y contribuent largement. Le serveur était adorable, de bons conseils, à l’écoute et souriant. Il a appris à Jules à dire « merci » et « bonjour » en Tchèque !

 

La nourriture n’était pas très chère et les plats bien complets, bien que ce fut des choses plutôt simples (mais pourquoi faire compliqué ?). Nous avons tous les deux pris un houmous en entrée, il était très huileux – c’est quand même ça, à la base – mais délicieux. Ensuite, Jules a choisi un plat à base de boulgour, d’épices et de fruits secs qu’il a adoré, et moi des champignons et des poivrons sautés accompagnés de riz. C’était vraiment parfait, et l’expérience fut positive. Le restaurant peut se venter d’être le seul végétarien de la ville !

A savoir : il semblerait que l’on puisse manger à l’extérieur en été, sur une petite terrasse avec vue sur la Vltava, le fleuve qui remonte jusqu’à Prague.

~ Pardubice ~

Pardubice_vegan_le_petit_blog_de_leslie

  • Pierre Fresh Bistro

Pierre Fresh Bistro est, je pense, le restaurant que j’ai le moins apprécié. J’avoue avoir été un peu déçue par la quantité servie, en comparaison du prix. C’est dommage, car mon burger était vraiment bon, mais malheureusement pas consistant, et servit sans frites. Le wrap de Jules était aussi petit et n’avait franchement rien d’exceptionnel.

Peut-être n’avions-nous pas opté pour les bons plats car tout était écrit en Tchèque ? Je ne sais pas, mais c’est vraiment dommage car le lieu est charmant et le personnel adorable. Heureusement, la soupe (oui, encore) a rattrapé un peu le tout car elle était formidable, pleine de bonnes saveurs et très onctueuse.

Bref, Pierre Fresh Bistro, c’était chouette, mais franchement trop cher.

 

C’est sur ce restaurant que je finis mon article. J’espère qu’il t’a plu, qu’il t’a donné envie, et que tu as trouvé ton bonheur si tu souhaites te rendre et République Tchèque et y manger en respectant tes convictions. Encore une fois, pour partager notre voyage, n’hésite pas à aller voir la série de vlogs à ce propos sur ma chaîne YouTube !

Et voilà ! Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser et j’y répondrai avec plaisir.

Prague_vegan_le_petit_blog_de_leslie(1)

Tu peux aussi partager cet article et à me laisser un petit commentaire, ainsi que t’abonner à la newsletter du blog via le formulaire correspondant tout en bas de la page et me suivre sur les réseaux sociaux :  YouTube, Twitter, Facebook, Instagram, Pinterest. 🙂

Partage plein d’amour et de bienveillance autour de toi, et moi, je t’aime très très très fort ! ♥

4 commentaires sur “Manger végane en République Tchèque | RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :