Mes privilèges

La vidéo correspondant à cet article : ICI

Comme tu le sais déjà (ou pas) si tu me suis sur les réseaux et notamment YouTube, tu dois savoir que je m’intéresse aux causes sociales et politiques. Dès lors, impossible de passer à côté de la notion de privilèges.

Peut-être l’as-tu déjà entendu dire : nous vivons dans une société où sont privilégiés les hommes cisgenres, blancs et hétérosexuels. Petite précision pour les personnes qui ne le savent pas, une personne cisgenre, à l’opposé d’une personne transgenre, est une personne qui se sent appartenir aux genre qui lui a été assigné à la naissance. J’aborde ce sujet dans cette vidéo si cela t’intéresse d’en savoir plus.

P1160195

Ainsi, les hommes cis-blancs-hétéros sont privilégiés au quotidien. Ces privilèges sont tellement ancrés dans le quotidien qu’ils ne s’en aperçoivent même pas, et nous non plus. Je ne fais pas cet article pour te démontrer l’existence de ces privilèges – nombre d’articles, de vidéos, d’ouvrages ou d’œuvres abordent ce sujet -, mais pour te (et me) faire prendre conscience de mes privilèges.

Et si on commençait par le commencement en définissant un privilège dans le contexte actuel (et pas au Moyen-Âge, hein, on ne parle pas de la même chose) : « Pour la société actuelle, et dans un sens usuel, le privilège est un droit accordé aux uns, mais pas aux autres (catégories professionnelles, sociales, fiscales, groupes d’individus) ».

Donc, en fait, être privilégié-e, c’est avoir accès, que ce soit ouvertement ou non, à davantage de droits humains car, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, tous les êtres humains – et encore moins les êtres non-humains – ne naissent pas libre et égaux en droits.

Cet article a pour but de te et de me faire prendre conscience qu’à part être née femme, j’ai la chance de cumuler plusieurs privilèges. En prendre conscience permet de mieux s’ouvrir à la différence, aux autres et de devenir des allié-e-s dans les causes qu’iels défendent : antiracisme, anti-LGBTphobie, antispécisme…

P1160081

Ainsi, voici une petite énumération de mes privilèges. A ton tour de faire de même pour t’aider dans ton cheminement.

~ Blanche ~

Je suis née avec la peau blanche, ce qui est un avantage non négligeable dans notre société qui privilégie largement la couleur blanche. Ainsi, je ne serai pas sujette au racisme ambiant et systémique. J’ai aussi un prénom qui n’a pas de consonance étrangère et qui ne sera pas motif aux moqueries ou pire, à une discrimination à l’embauche ou à l’accès au logement par exemple.

~ Hétérosexuelle et hétéro-romantique ~

Je suis, jusqu’à aujourd’hui du moins, attirée sexuellement par les hommes et je suis tombée amoureuse d’hommes, le genre et le sexe opposés aux miens. C’est un privilège que je considère sociétal – car il ne l’est peut-être pas au niveau personnel – car je ne subis pas l’homophobie, la biphobie, la panphobie, etc..

~ Cisgenre ~

Je me retrouve dans le genre qu’on m’a assigné à ma naissance : je suis née « femme », je me sens femme. C’est un privilège énorme. On ne parle pas assez de la transphobie qui est ambiante, systémique et continuelle et qui nécessiterait bien plus de médiatisation afin d’abolir son existence qui se traduit par nombre de violences physiques et psychologiques mais aussi par des discriminations.

~ Valide ~

J’ai pris conscience de ce privilège grâce à Margot de la chaîne YouTube Vivre Avec. Margot est une personne riche et tellement humaine et elle m’a ouvert les yeux sur le validisme et les discriminations que subissent les personnes en situation de handicap mental, physique, visible ou non visible. Les personnes non-valides sont ainsi sujettes à des discriminations à l’embauche, à l’accès au logement, etc.. Mais subissent aussi des violences parfois physiques et surtout psychologiques, même de la part des proches, qui risquent d’enfoncer ces personnes dans un mal-être profond.

~ Animal humain ~

Dernier privilège pour aujourd’hui, mais pas des moindres : je suis un animal humain. Et oui.. Ainsi, je ne suis pas née pour être exploitée, pour vivre dans une petite cage, dans le noir, pour être écorchée à vif, pour avoir les cornes coupées, pour qu’on me vole ma peau et la porte en tant que vêtement, pour subir des tests afin d’élaborer des produits qui serviront aux humain-e-s à se maquiller.. Bref, j’ai de la chance, je suis humaine, je ne subirai jamais tout ça. Tristement pour moi qui en ai pris conscience : je serai obligée de le voir se dérouler à côté de moi en attendant que le monde change.

P1160217

Voilà ! J’espère que cet article t’a plu et je serai heureuse si tu allais voir la vidéo qui lui correspond. N’hésite pas à laisser un commentaire ici ou sous la vidéo, à me dire quels sont tes privilèges à toi ou à témoigner de discriminations que tu as subis ou que tu subis encore. Ca pourrait m’aider à faire de la matière pour un prochain article afin de prouver de l’existence de ces discriminations.

Sources : https://msdreydful.wordpress.com/2013/06/27/homme-blanc-hetero-le-niveau-de-difficulte-le-plus-faible-qui-existe/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :