4 jours véganes à Paris, France (bonnes adresses)

Vidéo en lien avec cet article : ICI.

Depuis le temps que je devais rencontrer la fabuleuse merveilleuse extraordinaire Andréa du blog Le Renard et les raisins.. Voilà, il s’est trouvé que j’ai eu 4 jours devant moi pour aller la voir, alors j’ai directement fait mon sac (minimaliste) et réservé mon covoiturage. Et me voilà à Paris, une des villes du bonheur pour être, vivre et manger végane – même si il reste encore un graaaaand chemin à faire – !

~ Dimanche 25 juin 2017 ~

Je me lève à 5h45 pour rejoindre mon covoiturage à 6h30, direction Paris, XIXè arrondissement. Le trajet se fait tranquillement, quasiment personne sur les routes, si ce n’est un petit peu en arrivant à Paris, mais vraiment, ce fut calme ! Nous arrivons donc aux alentours de 10h30-45 et je m’engage dans les souterrains de Paris, direction Nanterre pour rejoindre Andréa à son domicile.

Première rencontre avec cette merveilleuse personne un peu plus tard. Il fait beau, elle est souriante et respire la joie de vivre. Quel plaisir ! Nous sommes allées rejoindre ses parents et ses frères pour prendre un petit apéro avant de discuter dans le jardin et enfin, rejoindre une de ses amies pour nous rendre à la journée Smmmile, un avant goût du Smmmile Vegan Pop Festival qui aura lieu en septembre.

1 - Smmmile (1)modif

Nous nous trouvons donc sur la Seine, sur une barge flottante : Le Petit Bain. C’est un espace assez sympathique, convivial mais plutôt petit. Je m’imaginais quelque chose de plus grand. Nous avons eu vite fait de repérer les lieux et de faire le tour. Nous nous sommes assises et avons discuté pendant un moment, la musique à nos côtés. Nous avons d’ailleurs été un peu déçues par celle-ci, les groupes n’étaient pas vraiment à notre goût et EN PLUS, nous avons appris entre-temps qu’il n’y aurait pas de crèmes glacées comme prévu pour cause de problème technique. Bon, ce sont des choses qui arrivent.

1 - Smmmile (2)modif

Vers 18h00, nous commençons à avoir sincèrement faim (nous n’avions pas beaucoup mangé le midi pour cette raison), et décidons d’aller nous prendre un burger (végane évidemment) préparé par Tago Mago. Au moment où nous nous apprêtions à commander, un monsieur des cuisines vient dire à celui qui prenaient les commandes qu’il fallait faire une pause sur les burgers, car il y avait trop de commandes d’un coup et que les cuisiniers n’arrivaient pas à fournir. A 18h. Comment cela allait-il se passer à 20h…

Un peu déçues, nous décidons d’aller manger aux alentours et optons pour un restaurant indien près de la Place d’Italie, le Palais de Krishnaa. Et nous avons vraiment, vraiment faim ! J’opte pour un Katerika Colombo : des aubergines frites préparées dans une sauce aux épices et au lait de coco, servies avec du riz pour 11€00 (auquel je dois rajouter 1€ car ils mettent toujours du lait dans leur préparation et je l’ai échangé contre du lait de coco) et un naan aux oignons pour 3€50. C’est vraiment délicieux. Un régal. De toutes manière, j’adore les restaurants indiens, aucun doute là-dessus !

 

Mes copines ont aussi adoré leurs plats (et pour leur en avoir piqué un peu, j’avoue que c’était délicieux). Seul petit bémol, j’ai trouvé les prix plus élevés qu’un restaurant indien classique pour une quantité moindre, donc c’est un peu frustrant.

Nous rentrons après cette belle journée ensoleillée et des discussions fortes intéressantes qui se prolongeront le soir entre Andréa et moi. Véganisme, féminisme et convergence des luttes sont au centre de nos conversations. Et quel plaisir d’être comprise et entourée de personnes qui partagent nos opinions et nos convictions, sans jugements !

2 - Le Palais de Krishnaa (4)
Vu dans le métro. Spécisme.

 

~ Lundi 26 juin 2017 ~

Le lendemain, Andréa travaille. J’ai décidé de faire tout plein de choses véganes pendant ces quelques jours et, dans la capitale, c’est quand même l’idéal ! Je commence par me rendre à Un Monde Vegan, la célèbre boutique 100% végane de la ville ! J’y passerais des heures, même si elle est petite. J’ai envie de tout acheter. Iels ont beaucoup plus de choses que la dernière fois que j’y suis allée, et tant mieux, cela signifie que le marché augmente !

 

Je ressors avec des barres Nakd : une Cashew Cookie et une autre Banana Crunch. Je les ai mangées un peu plus tard, après ce merveilleux week-end. Verdict ? La Banana Crunch était beaucoup trop « chimique » au niveau de l’arôme de banane à mon goût. Cependant, la Cashew Cookie fut une explosion de douceur dans ma bouche. Je l’ai vraiment adorée, donc gros coup de cœur pour celle-ci ! Ayant désormais déjà goûté quelques unes de ces barres, j’affirme qu’avec les Cliff Bars, ce sont mes barres énergétiques préférées particulièrement parce qu’elles contiennent très peu d’ingrédients. La Cashew Cookie ne contient d’ailleurs QUE des noix de cajou et des dattes !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

12h approche, et je commence à avoir bien faim ! Je me dirige donc à pieds vers Hank Pizza, situé au 18 rue des Gravilliers dans le 3ème arrondissement. Hank (Have A Nice Karma) possède aussi un restaurant dédié aux burgers véganes que j’avais testé l’année dernière avec Pauline qui en parle dans cet article : « Hank Burger : un fast food parisien vegan« . Hank Pizza est clairement fidèle à son grand frère ! Ouvert tous les jours de 12h à 22h, tu pourras opter, selon ta faim, pour un petit menu à 12€ ou un grand menu à 16€. J’ai choisi le petit et j’ai pu déguster (oui, oui, on peut utiliser ce mot même lorsque l’on parle d’une pizza) une Montagnarde – fromage végane fondant, pomme de terre, champignons et oignons rouges -, une Touriste – cette pizza varie en fonction des saisons et la mienne était à la sauce tomate, à l’artichaut et aux champignons – ainsi qu’une délicieuse mousse au citron recouverte d’un crumble sans gluten. J’ai A-DO-RE ! Gros coup de cœur pour la Montagnarde et son fromage fondant sans cruauté animale, ainsi que pour la touche sucrée au citron. L’ambiance est très ressemblante à Hank Burger, j’adore la déco boisée et épurée que l’on retrouve dans les deux restaurants. Petite préférence finale pour Hank Pizza tout de même que j’ai trouvé plus spacieux et dont j’ai préféré la cuisine.

 

J’avais ensuite prévu d’aller chez Raw Cakes – au 83 rue Daguerre – qui propose des pâtisseries (mais pas que) crues et véganes. Et si tu ne connais pas mon amour pour la pâtisserie crue, j’en parle ICI. Je m’étais déjà rendue à Raw Cakes l’an dernier, encore une fois avec ma fabuleuse amie Pauline et nous avions été choquées voire presque énervées de voir qu’il y avait du miel dans quasiment toutes les préparations.. Nous l’avions fait remarqué à la vendeuse. Et je n’ai pas manqué de lui faire à nouveau remarqué cette année que j’étais très très très heureuse de voir qu’il n’y en avait plus NULLE PART ! Quel bonheur. Bref, je me suis faite plaisir malgré les prix un peu élevés (prix qui sont compréhensibles quand on sait quelles sont les matières premières utilisées) : une « barre digestive » (mais au vu de ce que j’ai mangé après, était-ce vraiment utile ? Ahahah !), une barre à la noix de coco style « Bounty » et un roulé à base de noix et de cacao.

 

Alors comment te dire.. Raw Cakes, Raw Cakes, Raw Cakes, je t’aime ! Autant j’ai trouvé la barre digestive assez simple gustativement, autant les deux autres.. J’ai cru fondre de bonheur tellement mon palais a explosé de mille et une saveurs ! Bref : Raw Cakes est validé à 2000%, que ce soit au niveau de la nourriture, du service de vaisselle unique où chaque assiette a son histoire, de la décoration beaucoup trop chou ou encore du service un peu timide mais souriant et adorable.

Pour terminer la journée en beauté, j’ai rejoint Andréa à la sortie de son travail et nous sommes allées dans l’un des trois Naturalia Vegan qui viennent d’ouvrir tout récemment, celui situé au 149 rue de Rome dans le 17ème. C’est comme un Naturalia « normal », on y trouve des fruits et légumes, une petite partie vrac, du chocolat, du fromage, de la viande (attends, attends avant de t’offusquer, lis jusqu’au bout), des pâtes à tartiner, des beurres d’oléagineux, des cosmétiques… Le tout en bio. SAUF QUE : TOUT EST VÉGANE ! Et quel bonheur de se retrouver dans un magasin où l’on peut ne pas passer son temps à décrypter les étiquettes !

 

Nous y avons passé un bout de temps toutes les deux, à découvrir des produits que l’on ne connaissait pas ou redécouvrir des produits que l’on a du mal à trouver mais que l’on adore. Dur, dur de ne pas tout acheter ! Je suis ressortie avec un fromage type mozzarella au basilic dont le nom de la marque m’échappe, une boisson ChariTea à base de Rooibos bio glacé infusé aux fruits de la passion, deux tablettes de chocolat iChoc et de la chantilly au soja Soyatoo.

6bis - Naturalia Végane (2)

Nous sommes ensuite rentrées et avons mangé des croques-monsieur super simples et rapides que nous avons faits à l’arrache et qui étaient délicieux ! Puis nous avons passé la soirée à discuter de tout, de rien, de nos engagements communs et avons partagé ce moment de bonheur toutes les deux.

~ Mardi 27 juin 2017 ~

Le lendemain matin, j’ai travaillé sur mon blog et ma chaîne YouTube avant de rejoindre Andréa à son travail afin que nous allions manger toutes les deux dans le restaurant d’un ami et de ses parents d’origine italienne : la Pizzeria Rossini située 150 rue Damremont. Cette pizzeria du 18ème s’adapte très facilement et agréablement à une alimentation végétalienne. Leur pâte à pizza ne contient pas d’œufs ni de lait et leurs pâtes fraîches peuvent être remplacées par des pâtes de blé. Il suffit de leur demander, et iels seront ravi-e-s de t’apporter tout ça. Mention spéciale pour ma part pour les pâtes à la sauce tomate piquante. Un régal.

6c - Pizzeria Rossini

Andréa est ensuite repartie travailler et j’ai attendu que mon ami finisse son service avant que nous nous rendions à la fameuse VG Pâtisserie – au 123 boulevard Voltaire, dans le 11ème – dont j’avais tant entendu parler ! L’endroit est petit, mais nous avons la chance d’avoir une place qui se libère juste à ce moment. Toutes ces pâtisseries et viennoiseries me font de l’œil et j’ai envie de tout acheter ! Je finis par me décider pour un croissant et un Crok Chocolat Noisette : une sphère en chocolat contenant un croquant à la fleur de sel, un moelleux aux noisettes, une crème au chocolat et un crémeux amande/noisette (oui, oui, tout ça rien que dans cette petite boule). La batterie de mon appareil photo m’a lâchée juste au moment où j’arrivais à la pâtisserie, alors les photos du téléphone rendent beaucoup moins hommage à la merveille buccale de tout ce que j’ai pu goûter !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon ami à, quant à lui, opté pour un pain au chocolat, une tartelette citron-meringuée et un café (qu’il n’a pas fini car il ne le trouvait pas bon, donc je ne te le conseille pas ^^). Il a adoré le reste, et pour en avoir goûté aussi, je valide x10000 ! Le prix des pâtisseries reste un peu élevé (surtout si on les consomme sur place) mais elles sont vraiment bonnes. Quant à celui des viennoiseries, il est vraiment super raisonnable (quelques centimes de plus que des viennoiseries « normales »). Très bonne expérience pour ma part et j’y retournerai très probablement quand je repasserai par Paris ! J’ai vraiment eu l’impression de remanger les croissants et pain au chocolat (oui, parce que j’en ai pris un à emporter, j’avoue tout..) de mon enfance, avec le gras qui déteint sur le papier.. Et qu’est-ce que ça réchauffe le cœur de manger une viennoiserie comme cela !

Je me suis ensuite rendue chez Jay and Joy, une crèmerie 100% végétale, 100% bio et 100% délicieuse se trouvant au 5 rue Paul Bert. Le lieu est charmant et je me suis sentie très bien accueillie. On m’a gentiment proposé de goûter l’ensemble de leurs vromages ainsi que le Joie Gras. Tout était délicieux, plus ou moins ressemblant à un « vrai fromage », mais est-ce réellement ce que je recherchais ? J’ai eu un coup de cœur pour les vromages à base de noix de cajou fermentées, suivants le même processus de fabrication qu’un fromage classique. Le choix fut difficile, mais je suis ressortie avec un José Spiruline (dans lequel, selon moi, on sent davantage l’ail des ours) et un José Cumin (qui contient également du curcuma), un régal ! Notons que Jay and Joy lance le Joséphine en septembre et que, pour avoir pu y goûter lors du Smmmile (dont j’ai parlé précédemment dans cet article), il est vraiment, vraiment, vraiment pas mal du tout ! Tu peux retrouver leurs produits dans plusieurs enseignes de la région parisienne. Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site.

 

 

Pour finir la journée en beauté, je suis allée attendre ma maman qui arrivait en train pour une journée de formation le lendemain. Nous avons donc mangé ensemble, accompagnées d’une de ses collègues, à Loving Hut, sous les conseils de Pauline qui y était allée quelques jours plus tôt. Il faisait très chaud dans ce restaurant situé 92 boulevard Beaumarchais dans le 11ème, mais nous avons adoré ! Nous nous sommes bien rempli le ventre à base de makis, pâtés impériaux, samosas, protéines de soja marinées et crevettes végétales (si, si, ça existe!). Et pour finir en beauté, nous avons opté pour des perles de coco (les meilleures que je n’ai jamais mangées !) et un banana split énoooooorme mais à tomber par terre ! Les prix y sont un petit peu élevés à mon goût, mais le service est souriant, à l’écoute et agréable et les choix était multiples. Un restaurant pour tous les goûts et qui plaira à tout le monde !

 

 

~ Mercredi 28 juin 2017 ~

Dernier jour à Paris. Je commence par faire un tour au Parc des Batignolles où j’en profite pour faire quelques clichés de la nature et des animaux qui s’y trouvent. Mon amour pour les parcs en ville me rappelle que j’adore la campagne et la forêt et que je ne sais pas si je pourrais réellement passer ma vie plus tard dans une ville.

10 - Square des Batignolles (7)

Je reprends un covoiturage pour la Vendée à 15h. Ca me laisse le temps de revoir Andréa lors de sa pause déjeuner et nous décidons de nous rendre chez My Kitch’n, 8 rue Lemercier dans le 17ème, un des rares lieux 100% véganes dans ce coin-là. Nous sommes très bien accueillies, dans ce petit lieu chaleureux, par une jeune femme gérant seule le restaurant. Nous remarquons tout de suite le côté engagé du lieu et de sa propriétaire avec tous les autocollants que l’on peut voir sur les meubles et cela nous a tout de suite plu, étant toutes les deux militantes !

My Kitch’n arbore un côté vintage que j’ai adoré, les tables étant recouvertes d’affiches de « vieux » films. Ce que nous avons mangé était vraiment délicieux ! De la soupe au gâteau cru aux carottes en passant par la pizzadilla et le risotto du jour ! Rien à redire, les ingrédients étaient de qualité et bios, les prix raisonnables et la gérante adorable et très ouverte à la discussion pour peu que l’on l’y invite. Je la remercierais encore mille fois, si j’étais à côté d’elle, pour ce qu’elle fait, ses engagements, son écoute, ses connaissances et son sourire.

 

Ce furent mes derniers instants avec Andréa pour ces quelques jours, et j’espère bien la revoir très vite. Cette personne est rare et riche de savoir, elle possède plein d’amour et de connaissances à revendre et ça fait plaisir de ne pas se sentir jugée ni ignorée.

Merci encore mille fois, Andréa. Et à très vite.

 

FacebookYouTubeTwitterInstagram

Article non sponsorisé

 

2 commentaires sur “4 jours véganes à Paris, France (bonnes adresses)

Ajouter un commentaire

  1. Coucou Leslie ! Quelle joie de découvrir ces quelques jours à Paris à travers ton regard ! J’en apprends un peu plus sur les moments que tu as passés en autonomie, et je suis joie de te lire à propos des moments passés ensemble.
    J’ai aussi passé de très agréables moments et chéris notre amitié naissante ! Encore pleins de beaux moments en perspective.
    Alors, tu reviens quand ? :p
    Je t’embrasse,
    Andréa

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :